Stimuler l’imagination

09.09.2021
3/2021
  • Wissen

La transition et le changement vers davantage de durabilité peuvent réduire le succès des entreprises s’ils sont ressentis comme une contrainte et une source d’incertitude. Si les dirigeants parviennent à stimuler l’imagination des collaborateurs, ils peuvent trouver ensemble des réponses aux questions les plus complexes.

Kathrin Schlup
Directrice
sanu future learning ag

Stefan est chef d’entreprise et dirige un bureau de planification qui compte 46 collaborateurs. Ensemble, ils ont intégré le thème du développement durable dans la stratégie de l’entreprise il y a un an. En tant que CEO, Stefan souhaite que ses collaborateurs mettent en place le développement durable dans l’entreprise avec un maximum d’autonomie et d’esprit pratique.

Dans sa vision, les collaborateurs sont organisés en équipes selon les processus internes et décident de façon indépendante, en concertation avec la direction, des mesures à mettre en œuvre pour renforcer le développement durable. Les collaborateurs concernés se sentent coresponsables de relever des défis et de favoriser la durabilité et la résilience de l’entreprise à tous les niveaux. Stefan souhaite impliquer tous les collaborateurs et les inviter à analyser conjointement le développement durable dans l’entreprise et à trouver ensemble des solutions aux défis. Lors de l’assemblée du personnel de début d’année, il présente donc cette vision et invite immédiatement les collaborateurs à une première réunion. Deux semaines plus tard, il constate avec étonnement que seules sept personnes se sont inscrites.

Stefan est également membre de la commission de planification de sa commune. Au cours d’une recherche, il tombe sur l’ «Imagination Sundial» de Rob Shorter et Rob Hopkins. Dans un premier temps, il lui est difficile de se plonger dans le schéma aux allures d’arc-en-ciel. Puis, soudain, il découvre de nombreux parallèles avec les défis rencontrés dans son entreprise.

L’espace

Klara est responsable de département au sein de l’entreprise de Stefan. Elle doit veiller à ce que son équipe accomplisse les ordres efficacement. En outre, elle souhaite sensibiliser ses collaborateurs non seulement à ce qui est, mais aussi à ce qui pourrait être.

Klara commence à parler avec tous les membres de son équipe des thèmes relevant du développement durable – d’une part, en rapport avec le poste de travail et, d’autre part, en rapport avec l’impact des ordres de planification traités. Les objectifs et défis en matière de développement durable ont une place fixe tant lors des réunions de département que lors des entretiens individuels.

Le lieu

Ruth gère la petite cafétéria de l’entreprise à temps partiel. Elle vend des sandwichs et des chocolats. Aux murs, des photos illustrent les accomplissements dans l’entreprise. Certains collaborateurs s’installent également à la cafétéria pour travailler; ici, se nouent les liens entre les équipes.

Klara discutent souvent avec les autres responsables de département à la cafétéria: ensemble, ils ont déjà trouvé certaines réponses à des défis transversaux en matière de développement durable. Il est fréquent que des collaborateurs participent également aux discussions. Ils constatent d’eux-mêmes qu’il n’y a souvent pas de réponse simple dans le domaine du développement durable et que leurs supérieurs s’efforcent d’aborder les changements de façon progressive et judicieuse.

Les pratiques

Dario est également directeur – d’une entreprise qui fait partiellement concurrence à celle de Stefan. Mais il compte parmi les amis de Stefan et est ravi lorsque ce dernier l’invite à prendre une bière en fin de journée. Stefan fait part de sa déception à Dario concernant le manque d’intérêt de ses collaborateurs pour cette réunion sur le développement durable. Dario a déjà vécu une expérience similaire. Après avoir posé des questions, il a constaté que les collaborateurs avaient bel et bien un intérêt pour le sujet, mais que beaucoup ne comprenaient pas pourquoi ils devaient en parler avec le CEO, puisque les départements s’attelaient déjà aux thèmes du développement durable.

Ensemble, Dario et Stefan ont une idée: une promenade avec le chef. A partir de maintenant, tous les collaborateurs seront invités le mardi après-midi à faire une promenade de 20 minutes avec Stefan pendant leur temps de travail. Le point de départ sera la cafétéria et Ruth mettra deux parapluies à la disposition des promeneurs. Pour les premières promenades, Stefan se retrouve seul, mais rapidement il est accompagné de collaborateurs. Il les écoute, mais plus important encore, il leur parle des défis qu’il doit relever au sein de l’entreprise et recueille leurs points de vue les plus divers. Et, même lorsqu’il est seul, les promenades donnent à Stefan l’espace nécessaire pour penser à la situation dans sa globalité. 

Les pactes

Statuts, contrats de travail, objectifs de développement durable – en réalité, la base de toute entreprise est un ensemble de pactes. En automne, Stefan organise une nouvelle réunion et, cette fois, près de la moitié du personnel y participe – même Ruth reste jusqu’à la fin. Stefan explique comment les idées issues des promenades ont concrètement contribué à des décisions et des nouveautés dans l’entreprise. Il témoigne de l’importance que revêtent à ses yeux l’expérience et l’engagement des autres, et renforce ainsi la confiance des collaborateurs.  Cela agit comme un pacte supplémentaire.

La confiance est le meilleur terreau pour l’imagination et la propension au changement. Ces éléments constituent à leur tour les principaux ingrédients pour qu’une entreprise puisse être guidée vers le développement durable avec résilience. Depuis peu, Ruth propose un vaste choix de sandwichs végétariens.

Vivre le développement durable

  1. Parlez avec votre équipe de la situation actuelle et des alternatives possibles
  2. Discutez du développement durable au-delà des limites de votre département et de votre entreprise
  3. Créez des possibilités pour connaître le point de vue de tous les niveaux de l’organisation
  4. Communiquez les apprentissages de façon transparente et soumettez-les à la discussion 
  5. Débattez en cercle élargi des conséquences et nouveaux comportements possibles