«Les gens m’intéressent vraiment!»

9. Juin 2020
2/2020

Si Laura Perret Ducommun est informaticienne, son cœur bat pour l’égalité des chances et la formation. En tant que secrétaire politique de l’Union syndicale suisse, elle s’engage en faveur de ces thèmes dans le monde économique, sociétal et politique.

Qu’est-ce qui vous définit?

Dans mon environnement, je suis toujours engagée dans le but de faire avancer les choses. Professionnellement, je m’engage pour les personnes en formation et pour la jeunesse. A l’ASC, je m’engage pour les leaders, la carrière des femmes et la Romandie. En politique, je m’engage pour la formation et l’égalité des chances.

Quelle langue parlez-vous (le plus volontiers)?

La langue de l’amour :-) Puis le français, l’allemand et l’anglais. Mon prochain défi est d’apprendre le bernois!

D’où venez-vous ?

J’ai commencé ma carrière dans un domaine technique avec un doctorat en informatique. Depuis plus de 15 ans, je travaille avec passion dans la politique nationale de la formation pour aider les gens. Au-delà de mon activité de secrétaire politique, je suis également active en tant que superviseur, coach et formatrice d’adulte.

Comment et dans quels domaines cela vous a-t-il influencée ?

A côté de mon métier, j’attache une très grande importance à l’égalité entre les sexes. Le même salaire bien entendu, mais aussi l’accès pour les femmes à des postes-clés du monde économique et politique, la possibilité de concilier vie professionnelle et vie privée et la prévoyance vieillesse.

Qu’est-ce qui vous motive dans la vie?

Le but de ma vie est d’aider les gens. C’est pour ainsi dire le fil rouge qui guide mon action et mes décisions, que ce soit sur un plan professionnel, associatif, politique ou privé. C’est ma source de motivation; cela me donne de l’énergie et me fait avancer.

Comment p ouvez-vous aider au mieux les autres?

Les gens m’intéressent vraiment, cela me permet de comprendre leur réalité et leurs besoins. Je les accompagne de façon énergique et positive en les encourageant à trouver leurs ressources et des solutions. Je mets volontiers mon réseau à disposition afin de relier les gens et de créer des synergies.

Quel est votre plus grand espoir pour le futur?

Mon rêve est que chacune et chacun soit en bonne santé et s’épanouisse dans sa vie professionnelle et privée. En tant que membre du Comité ASC, je souhaite une meilleure compréhension entre les régions linguistiques ainsi qu’une amélioration significative pour la carrière des femmes.

Quelle culture y conduit?

La culture du partage, de la solidarité, de la diversité, de la bienveillance, du respect, de l’égalité et de la préservation de notre environnement. J’ai toujours à l’esprit cette phrase du préambule de la Constitution fédérale: «La force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres.»
  • Laura Perret Ducommun
    Première secrétaire adjointe de l’USS. A l’USS, elle est chargée des dossiers concernant la politique de la formation et la politique de la jeunesse. Depuis 2019, elle représente la Suisse romande au Comité de l’Association suisse des cadres AS