Je vous dis «Merci!»

9. Juin 2020
2/2020
Après neuf ans passés à la présidence de l’ASC, je voudrais vous adresser mes derniers mots sous la forme d’un bref regard en arrière. La collaboration avec la majorité des comités des groupes de base m’a impressionné. Quel enthousiasme et quel engagement! Tous les collaborateurs et collaboratrices du secrétariat sont, eux aussi, toujours prêts à s’investir si nécessaire – c’est pour eux une évidence, même lorsque ce n’est pas programmé et que cela s’ajoute aux exigences déjà élevées et à la pression des affaires courantes. Ils et elles ont toujours l’avenir de l’ASC en ligne de mire.
Grâce à cette attitude, l’ASC continue de bien se positionner dans le paysage associatif, d’approfondir ses compétences en matière de réseaux sociaux et de développer la numérisation de ses processus. Ensemble, nous créons une compréhension commune d’un bon leadership dans le contexte actuel. 
De fait, une chose est claire: les générations X, Y et Z ont d’autres idées, d’autres préférences et d’autres attentes que les générations qui les ont précédées. Bien entendu, il y a aussi les groupes de base dont les comités doivent être soutenus. Les critiques parfois injustes, l’incompréhension face aux mesures nécessaires et l’ignorance des faits sont douloureux.
Le rapprochement au sein de la plateforme (die-plattform.ch) avec des organisations partageant notre philosophie me réjouit tout particulièrement. Il en découle un écho supplémentaire dans les médias et dans le monde du travail. Cela nous confère également plus de poids pour répondre aux attentes et aux besoins de l’ASC et de nos membres. Mon dernier mot pour votre soutien est donc: «Merci!»